Remédier à mon alopécie : Tout ce que j’ai essayé en 15 ans !

Mes cheveux se sont beaucoup affiné en Australie

C’est en 2009 que j’ai compris que j’avais un souci avec mes cheveux. Je rentrais d’une expatriation en Australie et j’ai perdu soudainement la moitié de mes cheveux. J’ai compris que quelque chose n’était vraiment pas normal…

A l’époque il était facile de trouver des informations sur la calvitie masculine mais on ne trouvait strictement rien sur l’alopécie féminine.

Lorsque je faisais des recherches sur internet je ne trouvais que des informations sur la chute de cheveux saisonnière ou bien post partum (après une grossesse) mais rien d’autre !

J’ai donc du faire des recherches plus poussées mais cela ne m’a pas forcément aidé. En effet j’ai testé un tas de choses, parfois des remèdes pour le moins farfelus.

Mon portefeuille s’est également délesté de sommes parfois très importantes. Pour autant je n’avais pas résolu mon problème. Ma chute continuait de plus belle et ma chevelure s’affinait de plus en plus. Je commençais à perdre espoir et j’avais très peur pour la suite.

En 15 ans j’ai testé vraiment beaucoup de traitements en tout genres pour tenter de remédier à mon alopécie ! Certains ont été complètement inefficaces, certains ont fonctionné temporairement, d’autres m’ont bousillé la santé et enfin certains m’ont redonné espoir. Je me suis dite qu’il était temps de vous décrire tout ce que j’avais fait… ça vous aidera peut être à y voir plus clair et également à éviter de vous faire avoir !

Quand je suis rentrée d’Australie, j’ai commencé par être surprise par ma masse de cheveux sur certaines photos (dont celle du dessus). Ensuite tout s’est accéléré. J’ai rapidement perdu encore plus de cheveux… (environ la moitié de ma masse)

Résumé de tous mes essais et résultats pour remédier à mon alopécie !

Voici tout d’abord pour résumer tous mes essais pour remédier à mon alopécie et les résultats en proportion :

  • Forcapil, Levure de bière, Biotine : Cheveux plus beaux mais PAS de repousses & chute qui perdure
  • Minoxidil : test abandonné car trop gras & trop contraignant
  • Placenta Vegetal : AUCUN résultat
  • Centre Clauderer : AUCUN résultat
  • Androcur : Arrêt de la chute  & pousse augmentée de 15% (au début puis rechute) &  mais SANTÉ bousillée
  • Pilule Diane 35 : Je ne saurais dire car je la prend depuis mes 15 ans
  • Spironolactone : Arrêt de la chute & pousse augmentée de 15% en masse
  • Casque LED : Pousse augmentée de 25% en masse

 

NB : Pour les pourcentages, c’est dur de réellement gauger en toute objectivité surtout soi même je vous invite donc à vous référer aux photos avant / après afin de vous faire votre propre opinion

Remédier à mon alopécie a été un parcours simple compliqué voici tout ce que j’ai essayé et dans quelles proportions ça a marché ! J’espère que cela vous aidera !

Minimisation de ma perte de cheveux !

Au début de ma chute, je ne savais pas vraiment quoi faire j’ai alors commencé par me rendre en pharmacie. Je pensais que ma chute de cheveux était assimilable à un mal temporaire. A ce moment là je ne pensais pas du tout à consulter un médecin. J’ai pensé que la prise de compléments alimentaires suffirait à résoudre mon problème. Il ne m’est jamais venu à l’idée que je puisse avoir une réelle pathologie.

  • J’ai donc pri les compléments alimentaires les plus connus : La Levure de bière, Forcapil, de la Biotine. Ces compléments peuvent aider à renforcer les cheveux, les rendre plus beaux (j’en prend d’ailleurs aujourd’hui) mais ils ne guérissent pas une alopécie pathologique. En conséquent cela n’a rien changé.
  • J’ai également essayé Le Minoxidil 5% (j’ai commencé directement avec le plus fort conseillé aux hommes). Je n’en ai pas mis longtemps car cela rendait mes cheveux super gras ! J’étais aussi découragée par le fait que c’était un traitement à prendre à vie ! Je ne me voyais pas appliquer une lotion jusqu’à la fin de mes jours tous les jours !

Remédier à mon alopécie

J’ai essayé d’autres traitements topiques mais si je veux être sincère j’ai souvent la flegme d’appliquer des produits sur mon crâne tous les jours surtout quand il faut le faire pendant des mois durant ! C’est fastidieux, souvent cela rend les cheveux gras donc j’avoue que je n’ai pas la foi. J’admire celles qui ont la patience de le faire mais honnêtement ce n’est pas mon cas !

Arnaques en série & réduction de mon portefeuille pour remédier à mon alopécie !

  • Placenta Vegetal :
    • J’ai alors décidé de faire encore plus de recherches sur internet. On dit toujours que « Google est ton ami » mais dans cas précis, j’avoue que j’émettrais mes réserves. J’ai trouvé des remèdes à l’alopécie pour le moins farfelus dont le placenta végétal !
    • J’avais trouvé que « Le placenta végétal, extrait directement des plantes, est combiné avec de l’extrait de marronnier d’Inde et diverses vitamines dans le but de stimuler la circulation sanguine essentielle au cuir chevelu, revitalisant ainsi les racines et les cheveux. » 
    • Comme vous vous en doutez cela n’a absolument pas fonctionné… mes cheveux n’étaient même pas plus brillants …

 

  • Centre Clauderer – Paris : Mon copain de l’époque m’a conseillé un centre capillaire spécialisé dans la repousse de cheveux. C’était le Centre Clauderer à Paris. Il m’a dit qu’il y avait été quelques années auparavant quand il perdait ses cheveux et que son problème avait été résolu ! J’avais donc bon espoir. En plus le fait qu’ils existent depuis 1968 m’a rassuré. Je n’ai cependant pas pri en compte deux choses importantes : Tout d’abord la perte de cheveux masculine et féminine diffèrent considérablement et ensuite ce n’est pas parce qu’un centre existe depuis longtemps qu’il est légitime. J’ai été délesté d’une très grosse somme d’argent et bien entendu ça n’a pas non plus fonctionné … Je compte vous faire prochainement un article complet sur ce centre pour vous expliquer en détail mon expérience car pour moi c’est une arnaque énorme !

Consultations médicales et tests sanguins !

Après tous ces essais non concluants je me suis enfin décidée à en parler à mon médecin généraliste qui m’a conseillé de consulter un dermatologue ! J’ai donc consulté un dermatologue qui m’a conseillé de faire un trichogramme au centre Sabouraud, c’est donc ce que j’ai fait. Je vous détaille mon expérience en détail dans mes articles dédiés :

 

A partir de ce moment j’étais enfin sur le bon chemin ! Je vous conseille de consulter dés le départ afin de ne pas perdre autant de temps que moi ! En effet arrivée à ce stade, plusieurs années s’étaient déjà écoulées, j’ai perdu beaucoup trop de temps ! En conséquent j’ai perdu beaucoup de masse capillaire que je ne pourrais jamais récupérer !

Traitement médicaux et mise en danger de ma santé !

  • Trichogramme : Après ma consultation au centre Sabouraud et mon trichogramme effectué, il n’y avait alors plus de doutes possibles : j’étais atteinte d’alopécie androgénétique. J’avoue que le choc a été brutal d’autant plus quand on m’a prévenu qu’il n’y avait pas de réel remède à l’alopécie androgénétique et que devrais accepter ma perte de cheveux … A ce moment là croyez moi je n’étais pas prête du tout …

 

Remédier à mon alopécie

  • Consultation Dermatologue : Je suis retournée consulter ma dermatologue et celle ci m’a parlé d’Androcur. Elle m’a dit que c’était le seul traitement qui pouvait m’aider (c’était faux et elle n’aurait jamais du me dire cela).

 

  • Androcur :
    • Je me suis renseignée sur ce traitement et j’ai trouvé des témoignages horribles de femmes l’ayant pris. J’ai alors appelé ma dermatologue qui m’a dit qu’on ne devait pas croire tout ce qu’on lisait sur internet et que si tous les patients lisaient Doctissimo ils ne prendraient plus aucun traitement.
    • Je l’ai donc écouté et je me suis dite que si c’était ma seule chance je devais la tenter. J’ai compris bien plus tard qu’on ne pouvait malheureusement pas non plus croire tout ce que vous disent les médecins …
    • J’ai pri ce traitement pendant 5 ans en tout. Au début tout se passait bien et petit à petit ce fût l’enfer. Mon état de santé se détériorait très vite et à la fin je n’étais plus que l’ombre de moi même, je ne pesais plus que 45 kg ! 5 ans après l’arrêt d’Androcur j’ai même gardé des séquelles à vie de ce traitement mais je fais pourtant partie des chanceuses car je n’ai pas eu de méningiome … Je vous détaille mon expérience en détail dans ces deux articles :

 

androcur

Traitements médicaux adaptés !

  • Consultation endocrinologue : A ce stade j’étais désespérée et en très mauvaise santé. J’ai donc décidé de consulter un endocrinologue qui non seulement était compatissant et à l’écoute mais n’en revenait pas qu’on ai pas me prescrire un tel traitement … Il m’a aidé à m’en sortir en établissant un protocole de sevrage et en me prescrivant un nouveau traitement.

 

  • Spironolactone : Après la période de sevrage d’Androcur je suis donc passée à un autre traitement : Spironolactone. Ce nouveau traitement a eu de bons effets sur moi je vous décrit aussi mon expérience en détail ainsi que les effets secondaires possibles dans mon article :

 

Remédier à mon alopécie
Avant la prise de Spironolactone et après 6 mois de traitement.
  • Pilule contraceptive : Je prenais Spironolactone conjointement à ma pilule Diane 35. Attention cette pilule n’est pas supportée par toutes. Il convient donc de consulter un endocrinologue afin de savoir ce qui est le mieux pour vous ! Moi je la prenais depuis mes 15 pour cause de règles douloureuses et je l’ai toujours bien supportée. Je pense toutefois bientôt arrêter cette pilule car elle est peu recommandée après 40 ans… Je vous ai aussi fait un article récapitulatif des pilules contraceptives car certaines sont positives pour l’alopécie, d’autres neutres et d’autres négatives. Il convient donc de faire bien attention pour ne pas aggraver son alopécie !

 

 

Solutions cosmétiques pour remédier à mon alopécie !

Bien entendu j’ai aussi voulu cacher mon alopécie ! J’ai alors porté des extensions pour augmenter ma masse capillaire sur les longueurs et une poudre capillaire pour camoufler les zones clairsemées sur le dessus de mon crâne :

 

Perruque / Volumateur / Extensions

J’ai aussi bien entendu testé les volumateurs que j’adore porter lors de mes shootings photos ! Elles donnent un résultat spectaculaire ! J’ai l’impression d’avoir soudainement la chevelure dont j’ai toujours rêvé :

 

Aujourd’hui je ne porte plus rien (sauf pour mes shootings) et finalement je me sens assez bien. Je m’exclus cependant pas de reporter de faux cheveux un jour.

 

Solution non médicamenteuse pour remédier à mon alopécie !

L’année dernière on m’a parlé de la technologie LED. J’avoue que j’ai été plus que septique. On m’avait déjà rapporté des témoignages malheureux concernant la luminothérapie, la mésothérapie ou encore le PRP … Aucun ne fonctionnait sur l’alopécie androgénétique. J’ai donc tout de suite pensé à une énième arnaque … Cela n’aurait pas été la première ni la dernière malheureusement car comme je vous l’ai expliqué précédemment la perte de cheveux est un business très lucratif dont beaucoup profitent allègrement sans aucun scrupules et donc très logiquement les arnaques sont nombreuses : Arnaques alopécie : Comment les éviter ? Le juteux business de la perte de cheveux !

Technologie LED pour la repousse de cheveux !

Remédier à mon alopécieJ’ai donc commencé mes recherches sur le sujet et il s’est avéré d’une part qu’il y avait eu des tests de faits sur des personnes atteintes d’alopécie androgénétique comme moi mais surtout ils offraient une garantie satisfait ou remboursé sous 3 mois (qui est précisément le moment où on est censé voir les premiers résultats significatifs).

Je me suis donc laissée tenter d’essayer car contrairement aux potentiels traitements médicaux je n’avais absolument aucun risque. Si je devais faire une réaction allergique je le saurais dés le départ.

A ma grande surprise au bout des fameux 3 mois j’avais récupéré des cheveux tant et si bien que je n’avais plus de zones fortement dégarnie comme avant (et ça ça change vraiment la vie).

J’ai donc décidé de continuer. J’en suis actuellement à 8 mois de traitement, 3 mois de pause (j’ai été très occupé notamment par mon déménagement …) et 2 semaines de reprise du traitement. C’est le traitement qui m’a permit la plus grande repousse de cheveux et surtout sans risques !

Je vous explique en détail mon expérience dans mon article dédié :

Mon test du casque LED Current Body pour la repousse des cheveux !

 

Remédier à mon alopécie
1ere photo : AVANT – 2e photo : à 3 mois – à 7 mois de port casque Current Body repousses cheveux

Aujourd’hui je suis lucide à moins qu’ils sortent un traitement miracle (et sans risque pour la santé) je ne récupérerais jamais la totalité de la chevelure que j’ai perdue mais si je peux au moins avoir juste peu de cheveux mais avoir une allure plus « normale » c’est déjà ça j’avoue que je me sens mieux … Voilà tous mes tests pour remédier à mon alopécie. Peut être que je testerais d’autres choses à l’avenir mais je suis aussi beaucoup mieux dans ma peau donc je ne suis plus désespérée à tester tout et n’importe quoi. Je suis beaucoup réfléchie et j’ai appris beaucoup en 15 ans ce qui me permet de faire moins d’erreurs …

NB : J’ai décidé de rédiger cet article suite à une story sur mon compte instagram (voir stories à la une Alopécie) où j’avais partagé spontanément la photo de droite (prise avant hier). Beaucoup sont revenues vers moi par message pour me dire que la différence était impressionnante avec avant. Je ne me rendais pas bien compte alors j’ai décidé de rechercher une photo de moi avec la même coiffure (photo de gauche). J’ai pu alors constater qu’effectivement je reviens de loin …

alopecie-perte-de-cheveux-femme

 

Collaboration commerciale

Soutenir le site AAG Alopécie androgénétique

Ce site est entretenu bénévolement.
Il engendre des frais techniques, de la recherche & du travail quotidiennement en savoir +

En cas de problème de paiement, me contacter

Ce site est entièrement entretenu de manière bénévole si vous souhaitez me soutenir suivez moi sur Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les publicités ne reflètent pas les opinions du site

Les derniers articles

Chloé Simone
Fondatrice
Atteinte d’alopécie androgénétique depuis 2003, j’ai créé ce site afin de venir en aide aux femmes qui cherchent des solutions à ce mal pour avancer en restant féminine ! Créatrice du webzine féminin Chloe Fashion Lifestyle
Gardons le lien

Des conseils, des témoignages et des interviews pour combattre ensemble l’alopécie androgénétique.