PRP Alopécie : Ma rencontre avec un médecin à la déontologie douteuse …

PRP contre l'alopécieJ’ai vraiment beaucoup hésité avant de créer cette catégorie. J’ai cependant décidé de me lancer car je me suis rendue compte que la perte de cheveux est un vrai business. De nombreuses personnes en profitent pour s’enrichir sur le malheur de femmes désespérées. Ceci est pour moi inadmissible. C’est la raison pour laquelle j’inaugure aujourd’hui cette catégorie arnaques.

Je tiens à préciser que ces articles relateront uniquement des expériences personnelles ainsi que mon avis sur ces évènements. Cela reflète donc une opinion ce qui relève donc de la liberté d’expression. Chacun est libre bien entendu de penser différemment. Je suis d’ailleurs prête à en débattre en commentaires avec vous. D’ailleurs j’invite aussi les femmes atteintes d’alopécie comme moi à me partager leurs expériences comme l’a déjà fait Marie Neila avec son expérience de la greffe.

Laissez moi d’abord vous exposer le contexte. Je suis atteinte d’alopécie androgénétique depuis presque 20 ans. J’ai toutefois commencé à m’en rendre compte il y a 15 ans. Dés lors j’ai effectué des recherches sans relâche afin de trouver un remède à ma perte de cheveux. Ce fût un réel parcours du combattant !

Lors de ma recherche j’ai testé un grand nombre de traitements inefficaces. Je vous en parlais lors de mon premier article vous racontant mon parcours. Cependant certains d’entre eux auraient pu l’être sur des femmes souffrant de perte de cheveux saisonnière par exemple. Je pense qu’il est important de faire la distinction.

PRP contre l’alopécie : J’ai voulu essayer ce traitement !

Lorsque j’ai effectué mes recherches sur le PRP cela faisait déjà de nombreuses années que j’avais entamé des recherches pour guérir mon alopécie. Mon parcours avait déjà été semé d’embuches et de déconvenues (que j’évoquerais dans d’autres articles). Mes espoirs étaient donc assez faibles. J’avais cependant entendu parlé de la technique du PRP. J’ai donc décidé de creuser le sujet. J’ai naturellement commencé par une recherche sur internet afin d’en savoir un peu plus.

Définition de la technique du PRP (plasma riche en plaquettes)

Le plasma riche en plaquettes (abréviation PRP) est du plasma sanguin enrichi en plaquettes par une centrifugation.

Le PRP permet de booster la repousse des cheveux grâce à la régénération cellulaire et la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.

Cela est possible en utilisant le plasma et les plaquettes présents dans le sang. Ainsi, les cellules souches des follicules pileux du cuir chevelu sont stimulées par l’injection de facteurs de croissance plaquettaires.

Ce PRP est obtenu simplement grâce à une prise de sang de la personne. Après avoir centrifugé celui-ci, le médecin en extrait un liquide à la concentration extrêmement élevée de plaquettes. C’est ce liquide qui a une capacité à régénérer et réparer les tissus.

Il doit ainsi stimuler à la fois la création de nouveaux sanguins et les cellules souches des bulbes. Il doit être réinjecté dans les zones dégarnies du cuir chevelu. Ainsi il permet de ralentir voire même de stopper la chute et donc relancer la pousse des cheveux.

Cependant si vous approfondissez vos recherches vous découvrirez rapidement que cette technique est conseillée en cas d’alopécie légère à modérée et non en cas de pathologie lourde comme l’alopécie androgénétique :

Les injections de plasma riche en plaquettes est conseillée aux personnes ayant :

  • une perte de cheveux légère à modérée,
  • des cheveux clairsemés ou dégarnis de façon légère
  • aux femmes ayant subit une chute de cheveux suite à un évènement de vie telle que la grossesse.

 

PRP Alopécie

Soyez vigilante face aux centres esthétiques !

Les centres esthétiques sérieux ne chercheront pas à vous donner de faux espoirs. Ils vous exposeront donc les faits uniquement. Or à ce jour il n’y a pas eu de résultats probants du PRP sur les personnes souffrant d’alopécie androgénétique. Il est donc inutile de recommander un tel traitement à une personne atteinte d’AAG.

Cela n’empêche malheureusement pas certains centres ou médecins d’exposer le contraire sur leurs sites internet afin de récolter plus de clients (car à ce niveau on peut donc plus les qualifier de clients que de patients). Certains sont encore plus fourbes en restant très évasifs. Ainsi ils ne s’engagent en rien (pratique en cas d’échec) mais font tout de même miroiter une possibilité de réussite afin de pousser à la consommation. Encore une fois ce dernier terme ne devrait pas être utilisé dans le cadre de la médecine mais malheureusement beaucoup de médecins ont une déontologie pour le moins douteuse … ils incitent donc leurs patients à tenter des méthodes sachant pertinemment qu’ils échoueront.

Mon expérience remonte déjà à plusieurs années. Si mes souvenirs sont bons c’était l’été 2018. J’espérais encore à cette époque que le PRP puisse être une solution viable à mon alopécie. J’ai donc décidé de rechercher les centres ou médecins pratiquant cette technique afin de me renseigner.

Ma visite au Centre Marais Esthétique Chirurgie à Paris pour le PRP cheveux !

J’ai été surprise de trouver un centre à deux pas de chez moi dans le quartier du marais à Paris. C’était idéal pour moi. J’y suis allée avec une voisine avec qui je suis devenue amie. Cela me rassurait un peu d’être accompagnée. Mon amie était d’accord pour m’épauler. J’attendais aussi d’elle qu’elle me donne un deuxième avis face au discours du centre. En effet on a tendance à tellement vouloir y croire qu’on est parfois pas très objective.

Je suis arrivée dans ce centre afin d’obtenir plus d’informations sur ce traitement pour éventuellement y avoir recours si on me le conseillait et qu’il s’avérait viable pour ma pathologie.

Je me suis présentée auprès de la secrétaire médical et j’énonce clairement que j’aimerais avoir des informations sur le PRP et éventuellement d’autres techniques contre l’alopécie qu’ils pratiqueraient dans leur centre.

Cette dame me dit alors que j’ai de la chance car il se trouve que le médecin est actuellement disponible et qu’il pourra répondre à toutes mes questions. J’ai trouvé cela très sympathique de leur part. Le médecin s’est donc présenté à moi quelques minutes après.

Il s’agissait du Docteur Marc Salma.Il est décrit sur son site internet comme étant le chef du département de chirurgie Plastique Reconstructrice faciale à l’Hôtel Dieu Paris (Paris IV) pendant plus de 25 ans mais aussi comme un chirurgien au parcours brillant et spécialiste en chirurgie plastique et esthétique, il se présente lui même comme un expert en particulier des traitements capillaires. Ce glorieux parcours médical semblait de bonne augure pour mes recherches.

Je lui ai posé des questions ainsi que mon amie. Il restait très évasif dans ses réponses. Je me rappelle même d’une phrase éloquente « vous savez on navigue à vue, on ne peut pas savoir à l’avance si ça marchera ». J’ai trouvé cela très élusif. Je lui ai demandé si il pratiquait la technique depuis longtemps. Il a répondu par la positive mais n’a pas pu pour autant me donner d’exemples concrets de femmes atteintes d’alopécie qui avaient eu des résultats significatifs.

Beaucoup de centres / médecins n’ont aucun scrupules …

Je suis restée avec lui un petit quart d’heure. Je l’ai remercié pour ses réponses et là … il m’a demandé de passer à la caisse ! Eh oui il m’a dit de régler les 75€ de la consultation. Or jamais il n’a été mentionné que j’étais en consultation. J’étais juste en train de demander des informations. Cela témoigne donc d’un manque évident de déontologie !

En agissant de la sorte il n’a même pas besoin de tester le PRP étant donné que le simple fait de répondre à des questions il le facture sans même le signaler auparavant aux personnes ! Cette pratique est inadmissible et je tiens donc à la dénoncer ! Si celui ci m’avait clairement énoncé que j’étais en consultation ou même qu’il me ferait payer une simple demande de renseignements, cela aurait été clair et je serais partie mais cela n’a jamais été le cas. Cela est plus que fourbe ! L’amie qui m’accompagnait a d’ailleurs été tout aussi choquée de ce comportement !

Le PRP peut il être un traitement efficace en cas d’alopécie androgénétique ? Témoignages !

Après cette malheureuse expérience, j’ai toutefois toujours cherché à en savoir plus pour une raison simple. En effet régulièrement j’ai des mails / commentaires de femmes me demandant si cela vaut le coup d’essayer le PRP.

PRP AlopécieAinsi j’ai fait un appel à témoins sur plusieurs groupes facebook ainsi qu’à des femmes de ma communauté. Le panel que j’ai interrogé constituant plusieurs milliers de femmes atteintes d’alopécie. J’ai renouvelé ce sondage à 2 reprises. Les réponses étaient plutôt floues. En effet aucune ne m’a exposé des effets notables de repousse ou même d’arrêt de la chute. Au mieux elles m’ont dit avoir eu des effets temporaires.

La plupart des femmes m’ont cependant dit que le traitement leur avait donné des cheveux plus beaux et plus brillants. Personnellement j’ai trouvé que pour un traitement si onéreux, le jeu n’en valait pas forcément la chandelle. Enfin certaines m’ont même témoigné des effets secondaires importants comme une douleur intense lors des traitements ou encore des migraines suivant les séances.

NB : Le traitement PRP peut toutefois fonctionner en cas d’alopécie légère non pathologique. Ainsi si vous souffrez d’une alopécie après une grossesse ou un stress intense comme c’est le cas avec un effluvium cela peut fonctionner. Mais je ne vous le conseille pas pour autant car des traitements beaucoup moins onéreux fonctionneraient tout autant.

PRP interdit à usage esthétique depuis 2015 !

Alors que je publiais mon article, une lectrice m’a signalé que le PRP était interdit depuis 2015. J’ai été surprise je l’avoue car je l’ignorais totalement. Je vous laisse consulter l’article sur le site de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en France). Cela est en conséquent véritablement scandaleux que des centres esthétiques proposent encore ces traitements en toute illégalité en France !

Rappelons que dans ces centres exercent des médecins donc des professionnels de santé. Ceux ci rappelons le sont ont prêté le serment d’hippocrate. Dans celui ci je ne citerais qu’un extrait en totale contradiction avec mon récit :

« Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m’abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une pareille suggestion »

PRP Alopécie

Ce site est entièrement entretenu de manière bénévole si vous souhaitez me soutenir suivez moi sur Instagram

Partager l'article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Chloé Simone
Fondatrice

Atteinte d’alopécie androgénétique depuis plus de 10 ans, j’ai créé ce site afin de venir en aide aux femmes qui cherchent des solutions à ce mal pour avancer en restant féminine !

Créatrice du webzine féminin Chloe Fashion Lifestyle

44 réponses

    1. Bonjour !
      Je ne sais pas trop ce que tu entend par « sauver mes cheveux » ? Si tu entends par là trouver un remède miracle à ma perte de cheveux malheureusement non. Il n’existe aucun traitement efficace à ce jour pour récupérer ses cheveux quand on est atteinte d’alopécie androgénétique. La seule chose que l’on peut faire c’est limiter la casse avec des compléments alimentaires (j’en ai listé dans la catégorie shop mais j’en parlerais plus précisément bientôt) ou encore certains traitements … Je vais bientôt parler de spironolactone / aldactone. Par contre ne tombez pas dans certains traitements comme Androcur c’est très dangereux comme médicament j’en ai fait les frais. Les arnaques sont aussi nombreuses, je ferais de mon mieux pour les dénoncer.
      A bientôt !

  1. Bonjour,

    Je voulais tout d’abord te remercier pour ton site

    J’ai effectué une injection de prp il y a deux semaines, je vais prendre des photos. Je dois y retourner en avril.
    Le traitement prp peut être utilisé uniquement dans un protocole thérapeutique ce qui est mon cas (atteinte d’aag). Je te communiquerai les photos et mes résultats.

    1. Bonjour Sonia,
      Je te remercie ! J’essaye de faire de mon mieux …
      Je te souhaites bonne chance pour tes injections comme je souhaite que du bien aux gens je te souhaite que ça marche bien entendu même si pour le moment je n’ai trouvé personne qui ai pu me donner des résultats probants … (j’ai pourtant cherché pendant un an)
      Par contre qu’appelle tu un protocole thérapeutique ? Si c’est par rapport à l’interdiction de l’ANSM, la perte de cheveux sont considérés comme de l’esthétique même pour les femmes qui ont eu un cancer ils considèrent cela comme de « l’esthétique » c’est triste c’est vrai mais c’est la réglementation française …
      A bientôt !

      1. Bonjour Rafika,
        Je suis désolée de vous apprendre qu’en cas d’alopécie androgénétique le PRP ne marche pas …

  2. Bonjour ;o) Merci pour toutes ces infos.
    De mon côté, je n’ai pas non plus opté pour le minoxidil en lotion. Trop contraignant. Par contre, mon médecin me le propose en gélules. J’ai cependant peur de la toxicité.
    L’une d’entre vous aurait-elle quelques infos à ce sujet ?

    merci ;o)

    1. Bonjour !
      Ah je n’avais même pas connaissance que le minoxidil pouvait être pri par voix oral en gélules ! Tu m’apprends quelque chose !
      N’hésites donc pas à revenir vers moi en commentaire si tu en apprend plus car je suis très intéressée (et je suis sure que je ne suis pas la seule)
      Merci à toi !
      A bientôt!

  3. Bonjour,
    Merci pour ton site!! Ça fait du bien de trouver enfin des informations sur le sujet qui viennent d’une personne qui vit la même chose que moi!!
    Mon dermatologue m’a prescrit du Regain solution topique 5% . C’est un produit à appliquer sur le cuir chevelu tous les soirs.
    Est ce que tu connais ce produit? Et si oui est-il fiable?
    J’ai posé la question des effets secondaires à mon dermatologue quand il m’a proposé cette solution, mais il ne m’a pas répondu clairement…

    Merci de parler de l’alopecie et de briser ce tabou chez les femmes!!

    1. Bonjour Stéphanie,
      Je suis heureuse de t’avoir un peu aidé ! C’est pour ça que je suis là : pour aider les femmes atteintes d’alopécie.
      Ton dermatologue t’a prescrit une version du Minoxidil c’est le traitement le plus répandu contre l’alopécie (et aussi le plus prescrit)
      J’ai écrit un article détaillé sur le sujet incluant les effets secondaires ! Ainsi tu pourras en savoir plus :
      Que vaut le minoxidil face à la chute de cheveux chez la femme ?
      Bon courage à toi & à bientôt !

  4. Bonjour Chloé merci pour toutes ses informations. Moi même atteinte d’une aag je désespère depuis des années le minoxidril ma fait poussé du duvet donc je ne l’utilise pas depuis longtemps. Peux tu me donner le lien vers les produits que tu conseille pr la chute et repousse cheveux s’il te plait

    1. Bonjour Lilia,
      Je comprends ta position. Le minoxidil peut provoquer ce genre d’effets indésirables en effet.
      Je pense que tu as bien fait d’arrêter du coup.
      Malheureusement je n’ai aucun produit miracle en cas d’alopécie androgénétique on ne peut pas réellement avoir une repousse des cheveux.
      Tu peux néanmoins soigner les cheveux qu’ils te restent en extérieur avec des soins naturels et de l’intérieur avec des compléments alimentaires adaptés tel que le zinc, le magnesium, le fer … Le palmier nain est aussi connu pour être un bloqueur DHT naturel cela permet donc de freiner la chute de cheveux. Tu trouveras tous ces produits sur mon shop catégorie gélules : Produits
      Bon courage à toi ! A bientôt !

      1. merci Chloé pour ta réponse .pour le palmier nain est ce qu’il faudrait confirmer le diagnostique d’une alopécie androgénétique pour le prendre ou peux t-on le prendre même si on es pas sur que ce soit bien ce type d’alopécie??

          1. as tu essayé les acides aminés en compléments alimentaires ?? j’ai lu quelques bons avis
            La carboxithérapie?? qui a pour but de favoriser la micro-circulation sanguine.
            si non quels traitements prends tu en ce moment??

          2. Personnellement en compléments alimentaires je prend surtout du Magnesium, du Zinc, de la Cystine B6 qui gardent mes cheveux en bonne santé.
            En revanche je te préviens ce n’est pas miraculeux cela ne permet pas de récupérer ses cheveux mais juste de limiter la casse.
            J’ai noté tous les compléments alimentaires que je recommande (et les marques c’est important pour la composition) sur ma page shop https://alopecieandrogenetique.com/shop sous catégorie Gélules

            Je n’ai pas entendu parlé de la carboxithérapie à part au niveau esthétique en guise d’anti cernes, je suis donc assez septique …
            Pour moi ce genre de traitements est à classer dans la catégorie mésothérapie, LED … aucun résultat probants et c’est souvent assez cher …

            Cependant je tiens à préciser que je me tiens au courant régulièrement des nouveaux traitements proposés, je fais mes recherches, cherche des témoignages de femmes les ayant expérimentés voir je les teste moi même si je suis convaincue.
            Ainsi si un traitement est vraiment efficace je n’hésiterais pas à vous en parler bien sur !

  5. Bonjour Chloé,
    Cela fait maintenant 6 ans que je souffre d’alopécie androgénétique (j’ai 23 ans). Après une longue phase de déni, j’ai décidé de prendre les choses en main et d’essayer d’enrayer mon problème. Cela fait maintenant 1 an et demi que je suis sous minoxidil 2% et en parallèle, depuis quelques mois, je prends les nouveaux compléments alimentaires de chez Forté Pharma pour la chute de cheveux agissant sur le complexe 5⍺ (problème de l’AGG). J’ai également acheté un casque de luminothérapie à LED rouge que j’utilise tous les 2 jours.
    Avec tout cela, j’ai pu constaté de vrais résultats sur ma chute de cheveux qui s’est totalement arrêté (je ne trouve plus de cheveux ni sur mon oreiller ni dans la douche) et de plus, j’ai beaucoup de cheveux qui sont en phase de croissance (certains plus de 6/7 cm et d’autres plus petits qui commencent à pousser ). Je sens que mes cheveux s’épaississent au fil du temps et poussent plus vite (environ 2/3 cm par mois).
    J’ai également fais des recherches sur la PRP et sur la mésothérapie mais comme tu l’expliques bien dans ton article, aucun résultat n’est prouvé et étant étudiante, je n’ai pas envie de payer si cher pour un « traitement » sans résultat.
    Voilà je partage mon expérience… si ça peut aider !
    Bon courage à toute !

    1. Bonjour Justine,
      Je te remercie de ton partage d’expérience ! Cela me fait très plaisir pour toi que tu ai eu une amélioration.
      Par contre je peux te garantir que ton amélioration est due uniquement au minoxidil et éventuellement aux compléments alimentaires que tu prend. Je n’ai pas bien compris ceux que tu prend. C’est la nouvelle formule de Forcapil ?
      En tout cas le casque de luminothérapie n’a jamais prouvé de quelconque efficacité (en tout cas sur l’alopécie androgénétique).
      Essayes de l’arrêter quelques temps tu constateras qu’il ne sert pas à grand chose … Après cela peut être une sensation agréable pour toi de le porter et dans ce cas étant donné que tu l’as déjà rien ne t’empêche de continuer !
      En tout cas bon courage à toi à la fois pour ta perte de cheveux mais aussi pour tes études cela ne doit pas être si facile en ce moment …
      A tout bientôt !

    2. Bonjour Justine,

      Je viens de lire ton témoignage.
      Peux-tu stp me donner la marque de ton casque led. Où en es-tu capillairement parlant?

      En te remerciant.

      Audrey

  6. Bonjour Chloé,
    Je consulté un endocrinologue qui m’a prescrit un traitement au levothyrox pour faire baisser mon taux de tsh, malgré qu’il soit dans la normale. Il envisage aussi Aldactone. As-tu des infos à ce sujet ?
    Merci beaucoup !

    1. Bonjour Virginie,
      Je ne connais pas personnellement le levothyrox. Après je ne comprends pas bien pour quoi ton endocrinologue veut faire baisser ton taux de TSH si il est dans la normale ça ne parait pas bien logique … Après malheureusement avec l’AAG il n’y a parfois pas de sens et pour une bonne raison personne n’a encore trouvé toutes les origines de l’alopécie androgénétique (vraisemblablement multiples) et de ce fait ne savent pas la soigner.
      En revanche je connais Spironolactone (Aldactone) c’est un traitement qui est couramment utilisé contre l’alopécie féminine. Il m’a personnellement bien été utile pour me sevrer d’Androcur en limitant très fortement l’effet rebond. Je vais bientôt faire un article sur ce médicament d’ailleurs …
      En revanche je tiens à t’avertir qu’il n’y a aucun traitement miracle aujourd’hui ils permettent tous juste de ralentir un peu la chute et éventuellement de récupérer 15% de sa chevelure au max et ça c’est dans le meilleur des cas ! En effet cela ne marche pas sur toutes donc cela dépend de comment tu réagiras au traitement. Il faut aussi considérer les effets secondaires ! Il faut bien écouter son corps, c’est l’erreur que j’ai faite lorsque j’ai fait la bêtise de prend Androcur. Je le paye encore au prix fort aujourd’hui crois moi …
      Je ne cherche naturellement pas à te démoraliser ou encore à te décourager mais juste ne prend pas n’importe quel traitement par désespoir. C’est tentant je le sais bien j’ai moi même été à cette place … c’est bien pour ça que je préfère prévenir je pense que c’est nécessaire !
      Allez bon courage !

  7. Bonjour Chloé

    Tout dabord c’est une bonne initiative pour donner plus d’informations pertinantes sur les traitements contre l’alopécie.

    Je vais partager avec vous mon cas.
    Je souffre d’une alopécie androgénetique ayant été informé en 2019 par un dermato.

    Je suis allée dernièrement chez une autre dermato qui a confirmé que j’ai une AAG..

    J’ai fait les analyses etc…et m’a prescrit minoxidil 2% et m’a dit que je devais faire un PRP…je devais payer par avance les 5 séances..

    Bref je suis rentrée chez moi j ai pas commencé le minoxidil et j »ai commencé à faire des recherches :
    De 1 le minoxidil est un traitement à vie! Et si on l’arrête la chute recommence :Elle m’en a rien dit
    De 2 elle voulait que je commence le minoxidil en parallèle au PRP. pourquoi? Si le prp est efficace?

    Je me suis rendue compte qu’elle voulait me faire payer le PRP et pour cacher les résultats en utilisant le minoxidil!!!

    J’ai trouvé ça pas encourageant et pas professionnel…

    Maintenant je ne sais plus quoi faire..Je pense à la greffe de cheveux…me la conseillez vous?
    Avez vous des retours positifs?

    Merci

    1. Bonjour Nadia,

      Votre témoignage est très intéressant bien qu’effarant. Heureusement vous avez eu la clairvoyance de détecter le manège de votre médecin. C’est vraiment très vicieux de sa part. En effet son but était effectivement de vous faire prendre conjointement le minoxidil et le PRP afin de vous faire croire que le PRP avait une efficacité. Je pensais pas qu’un médecin aurait ce culot mais apparement plus j’avance j’écoute vos expériences à toutes, plus je vois que même les médecins sont sans scrupules et cela m’écoeure je dois dire …

      Pour le minoxidil il peut en effet permettre des repousses mais il est effectivement à prendre impérativement à vie. Il faut donc mesurer les pour et les contre et prendre votre décision en fonction. L’article que j’ai écrit pourra peut être vous y aider : Que vaut le minoxidil face à la chute de cheveux chez la femme ?

      Pour la greffe malheureusement je suis au regret de vous annoncer que cela ne fonctionne pas en cas d’alopécie androgénétique. J’ai aussi écrit un article sur le sujet avec l’aide d’un médecin spécialisé en greffe et du témoignage malheureux d’une femme greffée sur qui ça n’a pas fonctionné : Témoignage greffe
      Je suis désolée de ne pas vous avoir beaucoup aidé mais sachez que vous pouvez toujours entretenir vos cheveux avec des soins naturels (surtout pas de pétro-chimie) et des compléments alimentaires (je vais faire un article détaillé sur ce sujet d’ailleurs)

      A bientôt !

  8. Bonjour Chloé

    Je vous remercie pour votre réponse.
    Je me sens perdue j’avais mis beaucoup d’espoir sur la greffe de cheveux…
    Mais j’avais lis que la greffe fonctionnait chez les femmes dans certains cas d’alopécie symétrique? Est ce le cas?

    Une autre chose, quand j’au lu mon bilan sanguin j’ai trouvé un taux de fer bien mais qd même inférieur à 50 pour les cheveux. Dois je prendre du fer?

    Merci

    1. Bonjour Nadia,

      Je vous en prie j’essaye de faire de mon mieux pour aider. En revanche mes conseils ont des limites car je ne suis pas médecin donc je vous invite à montrer vos analyses à votre médecin généraliste voir encore mieux un endocrinologue.

      En ce qui concerne la greffe malheureusement cela est inefficace en cas d’alopécie androgénétique car nous n’avons aucune zone donneuse saine.
      Je vous invite à lire mon article témoignage dédié à la greffe pour en savoir plus : Témoignage greffe

      Bon courage & à bientôt !

  9. Bonjour
    J ai aussi de L AAG.
    J ai fait 3 séances de PRP l an dernier qui ont très bien fonctionné mais au fur et à mesure, j ai reperdu une bonne partie de ce que j avais gagné, je ne sais si c est du au teintures de mes racines pourtant vegetales, ou au soins (botox capillaire et lissage sans chimie ,juste à la fructine de pomme).
    Le dermaton m a alors parlé de Dutasteride( Avodart) à faire en injections. As tu des infos la-dessus ?

    J entends aussi souvent parler du dermaroller et d’HE de romarin.
    Qu en est il vraiment ?

    1. Bonjour Davina,
      Malheureusement aucune de ces méthodes n’ont démontré une quelconque efficacité mais ils sont pourtant très onéreux.
      Je vous conseille de vous orienter vers les solutions cosmétiques (extensions, volumateurs, perruques, poudre … en fonction de votre perte) qui là vous donnerons entièrement satisfaction en attendant qu’on trouve un vrai remède à l’alopécie ! Je tiens à signaler qu’il y a tout de même des recherches en ce sens notamment au Japon !
      Pour ce qui est des remèdes naturels par contre essayez vous n’avez rien à perdre, cela soignera vos cheveux et ils seront donc plus beaux !
      A bientôt !

  10. Bonjour

    Tout comme la
    Plupart des témoignages je souffre d’AAG depuis 6 ans. Complément alimentaire et minoxidil m’accompagnent depuis plusieurs années.
    Des hauts des bas . Avec les facteurs stress et fatigue qui jouent aussi sur la chute de cheveux.

    J’avais rdv pour le prp. Craintive des éventuels effets secondaires, de la douleur, et de la non efficacité, je n’y suis pas allée.

    En effet, il y a 2 ans mon dermato m’orientait sur une technique particulière de greffe, que je n’ai pas faite faite liée à la non réception du matériel. Un signe ?
    Ma séance de prp ne s’est pas faite car voilà 2 fois qu’il déplace la séance ! Un 2eme signe?

    Je tombe sur tous vos témoignages qui sont intéressants.

    Un naturopathe me conseille une application d’huiles essentielles particulières plusieurs fois par semaine la veille de mon shampoing.
    Avant de me lancer dans cette possibilité,
    Avez vous des retours sur ces produits naturels à appliquer ?

    Je vous remercie

    Et bon courage à toutes car l’AAG n’est pas toujours facile à vivre.

    1. Bonjour !

      Je ne sais pas si ce sont des signes mais en tout cas cela vous a sauvé (ou à minima votre portefeuille) en effet ni la greffe, ni le PRP, ni la mésothérapie n’ont prouvé d’efficacité sur l’alopécie androgénétique. En conséquent vous auriez dépensé votre argent pour rien.

      Si vous cherchez un remède miracle je vous arrête de suite il n’existe pas ! L’alopécie androgénétique n’est (à ce jour) pas réversible !
      En revanche vous pouvez effectivement utiliser du minoxidil qui vous permettra quelques repousses (attention ce produit est à utiliser à vie sous peine de perdre tous les cheveux regagnés pendant le traitement à l’arrêt)

      Les produits naturels sont bien entendu recommandés pour entretenir vos cheveux et les garder en meilleure santé possible, ils ne feront cependant pas repousser vos cheveux mais juste les garder le mieux possible. Je recommande sur la home ma routine capillaire. Vous trouverez aussi sur le shop des produits à tous les prix mais j’ai mis l’accent sur les produits à la composition clean c’est très important !

      J’espère vous avoir un peu aidé !

      A bientôt !

  11. Bonjour,

    Un grand merci tout d’abord pour ton site qui nous fait partager et être solidaires dans notre pathologie difficile à accepter tant physiquement que psychologiquement qu’est l’AAG.

    Contrairement aux hommes, ce n’est malheureusement pas accepté, ni communiqué dans notre société pour la femme. L’on doit trouver des solutions pour se cacher, rester esthétiquement acceptables par nos normes sociétales. A quand des pubs avec des mannequins femmes dégarnies ou chauves comme les mecs ?! !

    Bref, je voulais partager cette info, qui j’espère sera prometteuse quant à une nouvelle méthode venue d’Israël : la greffe de cheveux synthétiques, autorisée depuis juillet en France, conçu apparemment pour les femmes (car en effet pour nous malheureusement la greffe naturelle marche pas). Il y a eu une émission sur Europe 1 à ce sujet comme effet d’annonce.

    As-tu des infos sur ce sujet ? Ou trouver des praticiens pour se renseigner ?

    Merci et bon courage à toutes dans ce difficile chemin d’acceptation

    1. Bonjour Idole,

      Je vous remercie pour vos gentils mots qui me touchent sincèrement. Si je fais tout ça c’est pour rassurer les femmes comme moi et vous montrer qu’on peut parfaitement vivre tout à fait normalement malgré notre chute de cheveux !

      Effectivement l’alopécie féminine est méconnue et peu acceptée en société et peut même faire peur alors que la calvitie masculine est complètement acceptée. Cela viendra peut être avec le temps ou bien un remède sera trouvé … En attendant il ne faut pas se laisser abattre et s’accepter telle que l’on est malgré tout. Après tout pour moi l’alopécie rentre tout autant dans le mouvement de « Body Positive » au même titre que le surpoids ou encore l’acné. Il s’agit d’un caractéristique ne entrant pas dans la norme que nous subissons sans avoir de pouvoir dessus.

      J’ai déjà eu connaissance de la greffe de cheveux synthétiques. On m’a notamment déjà parlé de la « Biofibre ». Le souci est que nous n’avons pas encore assez de recul sur cette méthode. De plus ce sont des cheveux synthétiques ce qui limitent leur « utilisation ». En effet de ce fait, on ne peut ni les teindre, ni les boucler ou les lisser …

      Voici cependant un article sur le sujet si cela vous intéresse : Article Times Israel Je suis personnellement le sujet de très près afin de pouvoir mesurer les résultats à moyen et long terme.

      A tout bientôt !

      1. MAJ : j’ai assisté à une démonstration de la greffe en cheveux synthétiques à Paris et je n’ai pas aimé pour plusieurs raisons :
        1) c’est très cher comptez 1500€ par an ! (oui il faut faire des retouches sans cesse)
        2) Le cheveu implanté est un fil chirurgical qui est donc très brillant ça ne fait pas naturel
        3) Cela ne couvre pas l’intégralité des cheveux les résultat est donc en demi teinte
        4) On doit choisir la teinte de cheveux au départ mais après on doit la garder car le cheveu ne se teint pas
        5) On ne peut pas non plus boucler le cheveu
        Je trouve donc que cela fait beaucoup d’inconvénients. A mon sens la technique a besoin d’être perfectionnée

    2. Il est rare de voir les majorités se battre pour les minorités. C’est à nous, directement concernées, de sortir du silence, de la honte, du placard…
      Bien sûr, à condition d’être prête psychologiquement. J’ai mis 15 ans à accepter.
      https://vimeo.com/283521353
      6 min d’évidence intense, pour 15 ans d’errance. Mais aujourd’hui je réponds à cet appel, la tête clairsemée mais plus baissée!
      Les marches LGBT et autres sont pleines de gens hétéros pour soutenir. Les chevelus ne vivent pas ce que nous vivons, ils sont blessant et maladroits parfois, mais tout cela n’est que par méconnaissance. Par peur aussi. Comme si c’était contagieux. Si nous dédramatisons notre différence, nous l’aidons à la normaliser. En réalité, quand on se met à parler, on éduque. Ils ont besoin de nous, de notre patience, de notre pédagogie. Et cela nous revient positivement. Et vous savez quoi? Beaucoup d’hommes souffrent en silence de leur chute de cheveux, car tout le monde trouve ça normal pour les hommes. Alors que quand l’on perd une partie de soi, la moindre des choses et de laisser la personne faire son deuil, homme ou femme, car entre ce que pense la société en majorité, et ce que vit la personne dans son individualité, il y a un monde.
      Donc oui, se diriger vers une solution cosmétique si on le souhaite. Ou pas. certaines sont aussi extrêmement coûteuses et pas à la portée de toutes et tous. Je commence à voir des femmes qui acceptent leur alopécie, et cela me rassure. On a l’impression qu’il n’y a que 2 voies possibles entre avoir le crâne rasée (ça fait badass pour les femmes!) et porter une perruque (glamour). Je rêve du jour où une jeune femme pourra marcher clairsemée dans le vent, telle qu’elle est maintenant, la tête haute, sans qu’on la pense malade, plus vieille, ou négligée.

      1. Hello Soso !
        Je te remercie tant pour tes mots que j’aurais pu écrire moi même tellement je suis d’accord avec toi.
        D’ailleurs si j’ai créé ce site c’est avant tout pour alerter l’opinion publique d’une pathologie encore trop méconnue des gens.
        Effectivement comme souvent les gens ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas. C’est donc un peu à nous de les « éduquer » à notre différence qui n’a rien d’une tare ! Une femme peut parfaitement être féminine sans une superbe chevelure !
        Tu as raison d’insister sur le fait que beaucoup d’hommes souffrent en silence car cela a été accepté socialement. Il convient donc d’expliquer les tenants et aboutissants de cette pathologie et non de la normaliser ce qui aurait pour conséquence de la banaliser au détriment de la difficulté du ressenti psychologique des personnes qui en sont atteintes comme c’est le cas pour les hommes.
        Je te rassure il n’y a en effet pas qu’une seule façon de vivre son alopécie mais une multitude ! Personnellement je le vis bien, je l’ai accepté et que ce soit avec des extensions (que je porte par périodes) avec une perruque un volumateur (que je porte pour des occasions spéciales mais pas au quotidien) ou encore sans rien du tout juste mes cheveux naturels bio que je peux exposer plusieurs mois durant sans aucune honte. Je suis une femme à la chevelure clairsemée qui se promène dans la rue sans longer les murs et alors ?
        En tout cas merci encore à toi pour ce beau texte qui j’en suis sure rassurera et inspirera beaucoup de femmes !
        A bientôt !

  12. Bonjour je viens de vous lire. Je suis également diagnostiquée alopécie androgénique depuis mai 2020. Je n ai jamais eu des cheveux comme des crins de chevaux…. mais des cheveux fins!
    J ai eu comme remède minoxidil 5% ( ce produit n est pas dérangeant ne rend pas les cheveux gras il peut juste irriter la peau du cou). Je prends aussi des vitamines forte pharma woman age. J ai également fait de la mésothérapie pour densifier le cheveux.
    J ai également lu qu une carence en fer rend les cheveux fins… une prise de sang me l a confirmé.
    Quand je sors je camoufle avec un spray de couleur serioxyl c est miraculeux et ce produit vous permet d avoir confiance en vous et de ne plus penser à votre alopecie. Courage à tous/ toutes.

    1. Bonsoir,

      Je suis ravie d’avoir votre retour d’expérience !

      Pour le minoxidil cela n’a pas été mon choix personnel pour les raisons que j’évoque dans mon article dédié au sujet : Que vaut le minoxidil face à la chute de cheveux chez la femme ? c’était trop de contraintes pour moi et chacune est en effet libre de le prendre ou pas. C’est un choix très personnel. Comme j’ai coutume de le dire il n’y a pas une solution générale à l’alopécie mais une pour chaque femme en fonction de ses besoins et de son ressenti. Chacune est donc libre de choisir ce qui lui correspond le mieux !

      Le fer est effectivement une cause courante de la perte de cheveux (même sans alopécie androgénétique) il faut donc le surveiller de près et faire en sorte que son taux ne descende pas trop. Personnellement je fais plus attention à ma consommation de thé pour cette raison. Je privilégie donc maintenant les tisanes et roiboos qui ne contiennent pas de théine.

      Le Spray est effectivement L’Oréal Professionnel Serioxyl Volumising Hair Fibre Spray est effectivement pratique (la composition est pas géniale comme tous les produits L’Oréal. Voici le lien pour ceux que ça intéresserait. mais je trouve le résultat pas très naturel …

      Merci pour ton témoignage & à bientôt !

  13. Bonjour, merci pour ce site c’est trés utile. bravo !
    Que pensez vous de la mésothérapie ? elle est elle aussi sois disant indiquée en cas d’AAG.
    merci !

    1. Bonjour,
      Ce que je pense de la mésothérapie est un peu près équivalent à ce que je peux penser du PRP.
      En effet il n’a jamais été démontré jusqu’alors l’efficacité de la mésothérapie sur l’alopécie androgénétique.
      Ainsi si votre portefeuille est trop lourd à votre goût vous pouvez toujours essayé mais sachant que vous n’avez aucune garantie de réussite c’est tout de même un gros risque surtout sachant que cette méthode est tout de même assez couteuse !
      A vous de voir mais personnellement je ne tenterais pas …
      Après il y a aussi un truc infaillible pour savoir si ça marche ou pas ! Recherchez les femmes pour qui ça a marché qui souffraient d’alopécie androgénétique. J’ai eu beau chercher je n’ai pas trouvé … Et vous pensez bien que si on avait trouvé un remède contre l’alopécie androgénétique ça se saurait ! Rappelez vous toujours que la perte de cheveux est un vrai business florissant …
      En espérant vous avoir un peu aidé …
      A bientôt !

  14. Bonjour Chloé,

    Je suis aussi atteinte aag depuis plus de 35 ans. J’ai actuellement 53 ans.

    J’ai essayé plusieurs protocoles Minoxidil, Androcur, mésothérapie et Prp.

    Le Minoxidil, j’ai tenu pendant deux ans avec. Puis, j’ai abandonné : cheveux toujours clairsemés et gras en plus, ce n’était plus possible.

    Mésothérapie, injection biotine et bépanthène directement dans le cuir chevelu. Résultat : inefficace.

    L’Androcur, j’ai eu ce traitement hormonal couplé avec Provames, un demi comprimé pendant 15 ans.
    Pour les cheveux, c’était parfait! Pas de repousse mais au moins plus de perte. Je dis parfait pour les cheveux! Parce que l’Androcur a développé chez moi une bonne dizaine de tumeurs au cerveau! Je suis désormais suivie par un neurochirurgien et j’ai déjà subi deux opérations du cerveau pour ablation.
    Parce que malgré l’arrêt de ce médicament il y a déjà 4 ans, les tumeurs continuent à évoluer doucement.

    Le prp, oui, c’est onéreux et non il n’y a pas de repousse. Par contre, dans mon cas, ça gère très bien la chute.
    J’utilise cette méthode depuis 2 ans. J’y suis venue parce qu’étant en prémenaupose, c’était la catastrophe totale. Au début, une séance trois mois d’affilés. La chute a stoppé net à la fin du troisième mois. Maintenant une séance dès que la chute commence à reprendre c’est-à-dire à peu près au bout de 5 mois. Et de nouveau la chute est stoppée.

    J’ai aussi envisagé la greffe, mais je n’ai plus assez de cheveux même au niveau de la zone dite de prélèvement.

    Voilà, c’est juste mon témoignage.
    Aujourd’hui, 25 ans plus tard, j’envisage la reprise du Minoxidil en continuant le prp deux séances par an.

    J’aimerais tenter à nouveau le Minoxidil en espérant que quelques cheveux repoussent dans les zones très dégarnies. De ma première expérience de ce produit, je ne conserve que le souvenir des cheveux gras et ternes en quasi permanence. Je viens de lire qu’à un congrès médical, certains médecins évoquaient la possibilité de ne l’utiliser que trois par semaine avec un massage de 10mn et un shampooing possible après. A voir…

    Je sais, je suis exigeante mais maintenant qu’ils ne tombent plus je rêve d’une repousse, même minime. Une sorte de cache misère qui ne se résume pas à un postiche!

    Je vous souhaite à toutes de garder le sourire avant tout.
    Notre féminité ne se résume pas à notre chevelure.

  15. Bonjour Chloé, j’ai 20 ans et j’ai remarqué depuis deux ans une perte de masse qui ne m’a pas alarmée plus que ça , et depuis quelques mois mes cheveux tombent par poignées ce qui n’est clairement pas normal mes tempes se dégarnissent à vue d’œil et ma raie du milieu s’écarte de plus en plus , je ne supporte plus d’avoir les cheveux attachés car mon cuir cheveulux est devenu très sensible et je redoute plus que tout le moment de la douche… J’ai fait un bilan sanguin tout est normal et j’ai fait des cures de fer, vitamines et minéraux et oméga 3. j’aimerais savoir si c’est un début d’alopécie et si oui de quel type il s’agit mais je ne sais pas où et qui peut me faire ce diagnostic ! Si tu pouvais me renseigner sur ce sujet car je ne sais pas vers qui me diriger. Merci pour ton engagement au sujet de l’alopécie !

    1. Bonjour Eliane,
      Je comprends que tu sois perdue, on l’est toutes un peu au début c’est tout à fait normal !
      J’ai fait un article complet su les analyses à faire quand on perd tes cheveux : Analyses médicales alopécie
      A la vue de ce que tu as déjà fait, te conseille de consulter un endocrinologue voir prendre un rendez vous au centre Sabouraud pour un trichogramme. Là tu sauras de quel type d’alopécie tu es atteinte (certaines sont réversibles rassures toi)
      A bientôt !

  16. bonjour Chloé,

    je t’écris pour quelques renseignements, non pas pour moi, homme qui a commencé à perdre ces cheveux des l’âge de 16-17 ans, pour tout raser vers 27 ans (avec désespoir), mais pour mon épouse. Elle subit une perte de cheveux importante depuis 2 mois. elle a accouchée en octobre.
    elle avait déjà eu un épisode de perte de cheveux important à l’été 2018. Consultation au centre Sabouraud à Paris, différents tests, pour un résultat indiquant qu’elle n’avait pas d’alopécie. et tellement compliqué de les joindre, de prendre rdv, qu’elle à laissée tomber.
    elle a fait le choix à l’époque de prendre le minoxidil matin et soir, directement sur le cuir chevelu.
    minoxidil qu’elle a stoppée durant la grossesse (mais avec des période « off » régulière).
    bref, ca la mine, et me tue de la voir en souffrir, je lui pris rdv pour une consultation PRP et meso dans une clinique à Livry Gargan. crainte de faux espoir très couteux…
    penses tu que dans son cas, la PRP et /ou meso, est utile ?
    peux tu nous conseiller des vitamines ? shampoing ?
    merci.

    1. Bonjour Cédric,

      Tout d’abord merci de te soucier assez de ta femme pour écrire pour elle ton comportement est admirable alors merci pour elle !

      En ce qui concerne ton épouse, saches tout d’abord qu’il est tout à fait normal de perdre ses cheveux après une grossesse ! Cela n’a rien à voir avec l’alopécie c’est un effluvium qui est peut être plus ou moins important en fonction des femmes.

      Si elle a fait des examens au centre Sabouraud qui lui ont indiqué qu’elle n’avait pas d’alopécie il est inutile qu’elle y retourne.

      Saches que l’on peut perdre ses cheveux pour tout un tas d’autres raisons. D’ailleurs j’en ai parlé dans un des tout premiers articles que j’ai écrit sur la perte de cheveux féminine : Mon premier article alopécie tu trouveras surement des informations pour aider ta femme à regagner des cheveux. Je lui conseille aussi d’éviter le stress au maximum qui est un facteur important de la perte de cheveux !
      Elle peut pratiquer le yoga ou la méditation pour faire baisser son stress au besoin.

      Le minoxdil est à prendre à vie ou pas du tout. En effet c’est un traitement suspensif (d’ailleurs au départ on commence par perdre ses cheveux avant d’en regagner) mais si on l’arrête on en perd tous ses bénéfices donc il est tout à fait normal qu’elle ai reperdu ses cheveux. Il faut donc qu’elle se pose la question si elle est prête à le prendre toute sa vie si ce n’est pas le cas il est déconseillé qu’elle recommence.

      Le PRP et la mésothérapie sont des traitements très chers et dans la majorité des cas inefficaces. Quand ça marche c’est que ça aurait pu marcher tout aussi bien avec des traitements de parapharmacie très peu couteux (je dirais que les gélules Effluvium fonctionneront plutôt bien étant donné le cas de ta femme) Sinon tu trouveras les autres traitements recommandés dans l’article que je t’ai cité. Au sujet des shampoings, il faut avant tout privilégier le naturel ! Tu trouveras ceux que je recommande sur la page Shop il y en a à tous les prix pour tous les budgets ! Personnellement j’adore Leonor Greyl, Rahua et John Masters Organics.

      J’espère t’avoir un peu aidé …

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Gardons le lien
Des conseils, des témoignages et des interviews pour combattre ensemble l'alopécie androgénétique.