NewMermaidHairs 🇧🇪 J’ai tout essayĂ© pour guĂ©rir Ă  mon alopĂ©cie !

NewMermaidHairs
Aurélie est sublime ! Avec son volumateur elle a de nouveau de beaux cheveux !

Depuis que j’ai crĂ©Ă© ce site il y a un an j’ai Ă©tĂ© en contact avec de nombreuses femmes atteintes d’alopĂ©cie. La plupart souffraient de cette pathologie. Cela parait logique bien entendu car il s’agit d’un vrai choc, une atteinte Ă  la fĂ©minitĂ©. Cependant j’ai aussi trouvĂ© des femmes sur Instagram qui non seulement vivent bien leur alopĂ©cie mais en ont fait une force au point de montrer leur vie au quotidien ! Plus le temps passe plus je dĂ©couvre de jeunes femmes inspirantes ! Cela me bluffe Ă  chaque fois vraiment. J’ai rencontrĂ© AurĂ©lie du compte instagram NewMermaidHair en ligne il y a des mois maintenant.

Au dĂ©part AurĂ©lie et moi nous partagions juste nos expĂ©riences et opinions sur l’alopĂ©cie. Aujourd’hui cependant notre relation a vraiment bien Ă©voluĂ©. Nous sommes devenues de vraies amies ! On Ă©change très rĂ©gulièrement, presque quotidiennement Ă  vrai dire (nous sommes toutes deux de vraies pipelettes, ok moi un peu plus j’avoue …) Nous parlons de nos vies bien au delĂ  de l’alopĂ©cie ! Au delĂ  de l’alopĂ©cie j’ai dĂ©couvert un super bout de femme, dynamique, enthousiaste et Ă  l’optimisme inĂ©branlable !

AurĂ©lie (NewMermaidHairs) est une courageuse infirmière. Elle est belge et a Ă©galement des enfants. Autrement dit sa vie est bien chargĂ©e. MalgrĂ© tout elle assure ! Elle est ultra fraiche et ce que j’aime chez elle c’est qu’elle a toujours le moral ! Elle ne se prend pas au sĂ©rieux. Souvent vous la verrez danser dans ses stories instagram ! Je trouve ça gĂ©nial et j’avoue que je l’admire j’aimerais en ĂŞtre capable ! 

Ce qui nous a rapprochĂ© avec AurĂ©lie de NewMermaidHairs c’est surement notre vision de l’alopĂ©cie très dĂ©complexĂ©e et le fait qu’on ai toutes les deux fait le deuil de nos cheveux au point de nous assumer telles que nous sommes. Cela a toutefois Ă©tĂ© un parcours long et sinueux pour en arriver lĂ  comme vous le dĂ©couvrirez Ă  la lecture de ce tĂ©moignage … J’aime aussi le fait qu’elle Ă©voque aussi d’autres sujets que l’alopĂ©cie sur son instagram. Elle cuisine sain et diĂ©tĂ©tique (ce que j’adore Ă©galement) et partage ses astuces cuisine ou ses courses de nourriture. Elle partage aussi son quotidien en tant qu’infirmière !

L’histoire de NewMermaidHairs Ă  la recherche d’un remède contre l’alopĂ©cie !

Le diagnostic de l’alopĂ©cie androgĂ©nĂ©tique & l’essai de traitements !

Atteinte d’une alopécie diagnostiquée il y a environ 12 ans, je me suis perdue dans le tourbillon des solutions offertes à la perte de cheveux. En passant par le minoxidil au jus d’oignon. J’ai testé des dizaines et des dizaines de choses et surtout j’ai dépensé des milliers d’euros. Dans le domaine de l’alopécie, nombreux sont les traitements dits miracles qui vous promettent une belle chevelure ou simplement la repousse de ces derniers. Aujourd’hui je peux affirmer que tout ce que j’ai essayé a été inutile.

Tout a commencé par une banale consultation chez un endocrinologue : raison de la consultation : hirsutisme. Le mot alopécie n’a jamais été prononcé, je ne savais pas encore que j’en étais atteinte. Ce jour là je suis sortie de là avec une ordonnance d’androcur sans vraiment savoir que j’allais commencer mon premier traitement contre cette pathologie. (description du traitement Androcur dans un article détaillé)

Les effets indésirables n’ont pas tardé à pointer le bout de leur nez, mais encore une fois de manière sournoise. Et surtout ils se sont vite invités dans mon quotidien comme une norme. Ces effets néfastes quels étaient il ? Changement d’humeur et baisse de libido en ont été les principaux. Puis le désir de grossesse m’a contraint à arrêter le traitement. Mes cheveux se portaient mieux, mais à quel prix quand on y pense avec le recul. Toujours bien caché sous l’effet positif des hormones, l’alopécie a continué sa route, de manière vicieuse.

L’accouchement est toujours dĂ©licat en cas de perte de cheveux …

Après mon premier accouchement, et comme beaucoup de femmes, j’ai perdu mes cheveux suite aux changements hormonaux  post-partum. Mais je ne savais pas que chez moi cela pouvait être plus grave qu’une maman lambda ( l’alopécie creusant toujours plus loin).

Minoxidil : Le traitement toujours prescrit en cas d’alopecie !

Puis tout s’est corsé. Mes cheveux sont devenus de plus en plus fins et clairsemés par endroit. Parfois impossible à dompter. J’ai décidé de consulter un premier dermatologue qui m’a prescrit ce que 99% des dermatologues donnent à leur patientes : le minoxidil 2%. De manière banale et comme un simple rhume. « Ah oui Madame en effet c’est une alopécie, prenez du minoxidil » sans jamais utiliser le mot souffrir « Ah oui madame vous souffrez d’une alopécie » aurait été plus emphatique.

Après un an d’utilisation, force était de constaté que ça ne fonctionnait pas. Et que ce médecin avait oublié de préciser les effets indésirables de ce traitement. Et surtout qu’il fallait le prendre à vie, qu’à son arrêt une chute catastrophique allait s’en suivre.

DĂ©semparĂ©e, dĂ©primĂ©e, j’ai dĂ©cidĂ© de me tourner vers de grand spĂ©cialiste. J’ai donc prit un RDV Ă  l’hĂ´pital universitaire de Liège chez un dermatologue de renommĂ©e. On m’a pour la première fois rĂ©alisĂ© un trichogramme (en d’autre termes une analyse de cheveu avec bulbe). Les rĂ©sultats du trichogramme ont Ă©tĂ© un choc : « Cheveux de mauvaise qualitĂ© avec une durĂ©e de vie courte » Je suis sortie de la consultation avec Ă  nouveau du minoxidil mais 5% cette fois, Ă  appliquer deux fois par jour au lieu de une. Je me suis ainsi retrouvĂ©e condamnĂ©e Ă  vivre avec des cheveux gras et poisseux Ă  cause du traitement. Ma vie et ma fĂ©minitĂ© en prenaient un coup. Je ne dĂ©sespĂ©rais pas, Ă  notre Ă©poque il devait bien y avoir un remède miracle ! AveuglĂ©e par ma foi en la mĂ©decine je me suis rĂ©solue a commencer le minoxidil 5%.

NewMermaidHairs
NewMermaidHairs sans & avec son volumateur capillaire !

A la recherche permanente du produit qui sauverait mes cheveux !

En parallèle mes recherches allaient bon train. Internet, article. Ma vie tournait autour de ça. J’ai commencé à tout tester en commerce et pharmacie.

La liste est très longue. Quand je vous dit que j’ai tout essayĂ© je n’exagère pas du tout et l’Ă©tat de mon portefeuille s’en est bien fait ressentir d’ailleurs … Toutes ces mĂ©thodes ont un coĂ»t consĂ©quent (surtout quand on additionne tout)

  • Shampooings anti chute de grande surface, au volume
  • Shampooings de pharmacie !
  • Soins divers et variĂ©s
  • Poudres densifiantes …
  • et mĂŞme des complĂ©ments alimentaires vantĂ©s Ă  la TV.
  • Accessoires : bandeaux ou serres-tète !
  • Barrettes pour cacher ma perte de densitĂ©.
  • Colorations : vĂ©gĂ©tales ou non
  • Coiffures ou coupes courtes, mi-courte, avec mèche sans mèche pour donner un effet de volume.

 

Puis j’ai abandonné le minoxidil , il me rendait la vie capillaire trop compliquée. J’ai décidé de consulter un nouveau dermatologue pour avoir un énième avis. La consultation s’est soldée en moins de 10 min avec une ordonnance de minoxidil 5%. Cette dernière est allée à la poubelle directement.

Exit les hormones pour une solution naturelle Ă  la perte de cheveux !

Les années passent à une vitesse et ma course à la solution de s’est jamais tarie. J’ai décidé de me tourner vers des solutions cette fois ci du coté du naturel :

  • Ortie sous toutes ses formes ( poudre, en shampooing, en thĂ©)
  • masque Ă  l’huile de ricin
  • huile de nigelle
  • collagène vĂ©gĂ©tal
  • protĂ©ines de riz. ProtĂ©ines de soie
  • phytokĂ©ratine…

 

Internet était à nouveau mon meilleur ennemi. Mais j’avais à coeur et espoir de tout essayer consciencieusement. J’en oublie tellement j’ai testé de choses.

Ma phase naturelle s’est tournée vers des choses encore plus farfelues, au masque de jus d’oignon, au vinaigre de cidre. Et parfois même j’allais cueillir mes orties moi même pour en faire des préparations magistrales. J’ai aussi fait moi même des masques et des eaux de rinçage à base de fenugrec. Les années ont fait de moi l’experte en naturel pour cheveux.

La pilule comme dernier espoir ? Mon dernier essai de traitement médicamenteux

J’ai prit RDV avec ma gynécologue qui elle, m’a prescrit la pilule que j’avais également arrêté depuis mes grossesses. Pour diverses raisons.

  1. je ne voulais plus m’intoxiquer le corps avec de la chimie et
  2. j’avais également des troubles de l’humeur et de la libido avec la pilule.

J’ai donc malgré tout recommencé la pilule par dépit mais avec son accord.

Nouvelle et énième déception. Pire, cela a accentué mon problème. En même temps j’avais à nouveau consulté un autre dermatologue qui était persuadé d’avoir le traitement adapté : le spironolactone. Un diurétique donné dans les cas d’hypertension mais à action hormonale sur la chute de cheveux.

De nouveau motivée et confiante envers la médecine j’ai minutieusement pris ce traitement qui me faisait vomir. Après quelques mois j’ai été contrainte de stopper au vu du résultat inexistant.

Androcur avait donnĂ© de bons rĂ©sultats, je me suis tournĂ©e vers l’endocrinologue que j’avais consultĂ© la première fois. Il a refusĂ© de me le donner au vu des effets secondaires. Sans me donner d’explications. On est Ă  la pĂ©riode ou le scandale sur le traitement avait Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ© au grand jour. Il Ă©tait avĂ©rĂ© qu’un risque accru de dĂ©veloppement de mĂ©ningiome (tumeur bĂ©nigne au cerveau). Ce risque extrĂŞme Ă©tant Ă©galement Ă  rajouter Ă  la longue liste des autres effets secondaires provoquĂ© par Androcur et variant mĂŞme considĂ©rablement en fonction des femmes.

J’ai mĂŞme essayĂ© une clinique du cheveu !

Ma diététicienne m’a alors redonné espoir en me parlant d’une patiente qui souffrait de chute de cheveux importante également et qui avait pu obtenir de bons résultats dans une clinique spécialisée dans le domaine. J’ai poussé leur porte pendant 6 mois. Prise en charge par un marketing bien rodé avec un diagnostic identique à toutes les femmes et un panel de produits à acheter après chaque consultation. Arnaque ? Probablement. En tous les cas les résultats n’étaient pas du tout au RDV.

… Jusqu’Ă  penser Ă  la greffe de cheveux comme dernier espoir !

Mon dernier espoir c’était la greffe de cheveux. Je consulte plusieurs chirurgiens qui sont tous unanimes (et je les remercie pour leur honnĂŞtetĂ©) la greffe de cheveux est INUTILE, elle ne règle absolument pas le problème de l’alopĂ©cie. (voir tĂ©moignage de Marie NeĂŻla & d’un mĂ©decin spĂ©cialisĂ©) Elle agit sur un symptĂ´me d’une maladie sans agir sur la cause. C’est comme soigner une fuite urinaire en vous collant une sonde.

J’ai testé des tonnes et des tonnes de choses qui sont restées dans mon placard à salle de bain, inutiles. J’ai passé des heures, et des jours et me convaincre et à espéré trouver LA solution qui m’aiderait.

Cela m’a rendue malheureuse à tel point que ma vie était un calvaire. Toutes ces recherches et ces tests qui m’ont couté l’équivalent d’un voyage de luxe selon mon estimation étaient tellement anxiogènes. Je ne m’en rendais pas compte.

Aujourd’hui, force est de constater que la médecine en est encore loin dans la recherche sur l’alopécie (la pelade et le reste). Mais les lobbys pharmaceutiques eux ne perdent pas une miette de notre souffrance face à ce problème. Tout comme les fabricants de shampooings ou autres.

J’ai perdu des annĂ©es de ma vie Ă  chercher une solution qui n’existe pas encore. Aujourd’hui mon seul espoir est d’aider des femmes Ă  ne pas vivre ce que j’ai vĂ©cu en vain …

J’ai donc dĂ©cidĂ© de profiter de ce que j’ai et pas d’ĂŞtre obsĂ©dĂ©e par ce que je n’ai pas encore perdu. Mon compte instagram NewMermaidHairs a vraiment changĂ© la donne.

Instagram a marqué ma renaissance capillaire !

Puis j’ai crĂ©Ă© mon compte Instagram NewMermaidHairs pour sensibiliser les personnes sur l’existence de l’alopĂ©cie et la rĂ©alitĂ© qu’il y a derrière la perte de cheveux fĂ©minine. J’ai en parallèle dĂ©couvert que des solutions alternatives et naturelles existaient en matière de complĂ©ments capillaires et perruques. J’ai ainsi investit grâce Ă  la communautĂ© de la perte de cheveux que j’ai pu trouvĂ© sur les rĂ©seaux sociaux. Ça m’a permis de retrouver ma fĂ©minitĂ© et d’avoir confiance en moi. Pendant la pĂ©riode de confinement et Ă  travers ma profession d’infirmière, j’ai appris Ă  prendre conscience des choses de façon concrète. Finalement des Ă©vènements bien plus graves pouvaient vous arriver dans la vie que de perdre ses cheveux. Cela m’a vraiment aider Ă  relativiser. Si bien bien qu’aujourd’hui je peux sortir avec ou sans volumateur en me sentant femme.

newmermaidhairs

Partager l'article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Chloé Simone
Fondatrice

Atteinte d’alopĂ©cie androgĂ©nĂ©tique depuis plus de 10 ans, j’ai crĂ©Ă© ce site afin de venir en aide aux femmes qui cherchent des solutions Ă  ce mal pour avancer en restant fĂ©minine !

Créatrice du webzine féminin Chloe Fashion Lifestyle

6 réponses

  1. Bonjour, j’ai une pelade totale depuis 2ans et demi,et moi je le vie Très Très mal.jadmire votre courage de l’accepter. Je travaille,et ca maide a pas y penser jai 2 filles 6et 8 ans.Les grosses chaleurs d’Ă©tĂ© je dĂ©teste,je suis malheureuse.je suis tjr en traitement.mais a chaque arret,ca retombe.

    1. Bonsoir Alexandra,
      Merci pour votre tĂ©moignage. Je sais que c’est dur Ă  vivre mais heureusement il y a les perruques et comme moi avec mon volumateur vous pourrez ĂŞtre sublime ! En tant que femmes nous ne nous limitons pas Ă  nos cheveux, ils ne dĂ©terminent pas notre fĂ©minitĂ© ni mĂŞme notre beautĂ©. Nous restons des femmes fortes ! Vous dites avoir deux enfants je vous fĂ©licite pour cela ! C’est un bonheur exceptionnel que d’ĂŞtre mère qui n’est pas donnĂ© Ă  tout le monde et bien des femmes n’y parviennent pas … Essayez de vous focaliser sur les bonheurs que la vie vous a donnĂ© plutĂ´t que cet obstacle !
      Bon courage Ă  vous & Ă  bientĂ´t !

  2. Pour moi cela fait 26 ans que sa vient et sa repart aucun médicament n à rien donné et piqûres. Donc maintenant j ai coupé mes cheveux longs en carré pour les renforcer mais pas sur car ils continuent de tomber. Je me dis que des qu il y aura des manques autour de ma tête je verrai pour une perruque. Merci pour l écoute. Désespérée.

    1. Bonjour Cessi,
      Merci pour ton tĂ©moignage. En effet il n’y a (pour le moment) aucun traitement efficace contre l’alopĂ©cie androgĂ©nĂ©tique.
      Vous avez eu la bonne attitude en stoppant tout traitement, cela sauvera au moins votre santé ce qui est le plus important !
      Si vous avez la chance que cela ne se voit pas encore (ou pas beaucoup) profitez de vos cheveux tant que vous le pouvez !
      Effectivement une fois qu’il est trop tard il y a les perruques et c’est gĂ©nial !
      Ne soyez pas désespérée vous avez suivi le bon chemin et si le monde des perruques est impressionnant & angoissant de prime abord cela peut aussi se révéler ludique de changer de tête au grès de ses envies avec une chevelure sublime !
      A bientĂ´t & bon courage Ă  vous !

  3. Bonjour, suite Ă  mon alopĂ©cie je suis tombĂ© sur la clinique crillon Ă  lyon 6eme docteur Briançon, il m’a fait une greffe de cheveux, il m’a vendu du rĂŞve, la greffe de cheveux m’a fait perdre 80 % de mes cheveux!!
    j’ai payĂ© pour faire une chimiothĂ©rapie, je dĂ©prime totalement, j’aimerais faire passer ce message au femme qui
    souhaite faire un FUE attention ne la faite pas , très dangereux, je déprime tous les jours, je pleure toute les nuits,
    malheureusement, il ya des chirurgiens qui pense Ă  argent, il s’en foute de votre santĂ©!
    j’ai mĂŞme penser au suicide, si je peux sauver des vies, j’en parle sur tous les sites pour avertir du danger de la FUE pour alopĂ©cie femme.

    1. Bonjour Linda,
      Merci pour ton tĂ©moignage mais aussi dĂ©solĂ©e que tu ai eu Ă  vivre ça c’est très triste !
      Malheureusement les chirurgiens savent très bien que ça ne prend mais ils s’en fichent !
      Une autre jeune femme m’a Ă©galement racontĂ© son expĂ©rience malheureuse de greffe : https://alopecieandrogenetique.com/temoignages/greffe-de-cheveux-experience/ malheureusement de nombreuses femmes m’Ă©crivent pour me tĂ©moigner leurs mauvaises expĂ©riences … Je les incite Ă  dĂ©poser un commentaire sous cet article afin que d’autres femmes concernĂ©es puissent savoir pour ne pas se faire avoir …
      Vous faites vraiment bien de passer le mot !
      Bon courage Ă  vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
Gardons le lien
Des conseils, des témoignages et des interviews pour combattre ensemble l'alopécie androgénétique.