Relativiser mon alopécie : Mon parcours de la vulnérabilité à la force !

relativiser mon alopécie

Pour les gens qui me connaissent un tant soit peu je suis clairement tout sauf une éternelle optimiste. J’aurais eu du mal à l’être car ma vie n’a pas été facile. Elle a été jalonnée de nombreux obstacles et souffrances. 

Dans un sens, cela a peut être été plus facile pour moi d’accepter mon alopécie car ma vie est très loin d’être parfaite.

Bien que mon image en ligne paraisse lisse, la réalité est tout autre. Mon désir de perfection est justement issu d’une vie désordonnée,  inclassable. Je pense que j’ai voulu ordonner et créer du beau dans le virtuel la où je n’ai jamais su le faire dans la vraie vie. Certains y verront un mensonge, une tromperie. J’y verrais personnellement une façon d’évacuer, de me consoler en contrôlant ce qui pouvait l’être.

Ma façon de concevoir mon alopecie est issue de cet état d’esprit. Tout d’abord j’ai rapidement relativisé car de tous mes problèmes de vie l’alopécie était assurément le moindre. De plus il pouvait être résolu facilement grâce à des solutions cosmétiques. J’ai donc décidé de me torturer l’esprit davantage pour mes problèmes lourds dont je ne trouvais pas d’issues … L’alopécie était simplement en toute fin de liste de mes problèmes classés par importance. Cela m’ai apparu comme une évidence. 

Après 6 ans de travail entièrement bénévole, 40% de ce site est désormais en mode payant afin de financer ses frais de fonctionnement. (en savoir +)

logo

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà membre ? Connectez-vous

Soutenir le site AAG Alopécie androgénétique

Ce site est entretenu bénévolement.
Il engendre des frais techniques, de la recherche & du travail quotidiennement en savoir +

En cas de problème de paiement, me contacter

Ce site est entièrement entretenu de manière bénévole si vous souhaitez me soutenir suivez moi sur Instagram

5 Responses

  1. Je vous remercie infiniment pour ce témoignage poignant dans lequel je me reerouve à 100%.

    J’emporte avec moi certaines phrases et je souhaite à chacune d’entre nous souffrant de cette maladie d’aller mieux aussi grâce à vous ❤️

    1. Merci ça me touche beaucoup et aussi que vous ayez pri la peine de commenter pour m’exprimer votre solidarité avec ma façon de pensée.
      Cela n’a pas été facile à écrire pour moi mais je pense qu’il fallait que je le fasse compte tenu des messages de femmes que je reçois quotidiennement. J’ai une autre façon de voir les choses, ni la bonne ni l’unique clairement mais j’espère qu’elle fera réfléchir.
      Bon courage à vous & à bientôt !

  2. Merci pour ces mots sur nos maux ! Je me retrouve dans vos propos, pour moi c’est comme un deuil il faut laisser faire le temps et essayer d’accepter cette situation….

    1. Bonsoir Sophie,
      C’est tout à fait ça ! Il faut faire le deuil de ses cheveux (je ne dis pas que ça a été facile pour moi ça m’a mis bien 5 ans avant d’y arriver). Une fois que c’est fait on se sent tellement mieux plus légère et on peut avancer sans se sentir honteuse en permanence parce que d’une part il n’y a vraiment pas de quoi et d’autre part la plupart du temps les gens ne le remarquent pas du tout autant que nous …
      Merci à vous & heureuse que de partager le même point de vue que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les publicités ne reflètent pas les opinions du site

Les derniers articles

Chloé Simone
Fondatrice
Atteinte d’alopécie androgénétique depuis 2003, j’ai créé ce site afin de venir en aide aux femmes qui cherchent des solutions à ce mal pour avancer en restant féminine ! Créatrice du webzine féminin Chloe Fashion Lifestyle
Gardons le lien

Des conseils, des témoignages et des interviews pour combattre ensemble l’alopécie androgénétique.